Sarkomasque
Pendant cinq ans, Sarkozy et sa clique ont travaillé au service exclusif des grands capitalistes. Ils ont défendu leurs profits, multiplié les cadeaux fiscaux aux plus riches, renfloué les banques privées avec de l’argent public. Dans le même temps, les conditions de vie et de travail de l’écrasante majorité de la population n’ont cessé de se dégrader. Depuis 2007, pas moins de 350 000 emplois industriels ont disparu. Le pays compte un million de chômeurs en plus. Chaque jour, en moyenne, un millier de personnes tombe dans la pauvreté. Dans tous les domaines – santé, éducation, logement, pouvoir d’achat, droits sociaux, etc. –, la société a reculé. En stigmatisant les « étrangers », l’UMP a favorisé la montée du Front National. Le discours de Grenoble, les propos de Guéant ou l’attitude pétainiste de Sarkozy sont autant de signes qui démontrent la fascisation lente des mentalités au sein de l’UMP. 


Car la Liberté a été confisquée plus que jamais par les possédants et les discours sécuritaires. Car l’Egalité n’est plus la même en fonction du capital, des origines et des richesses. Car la Fraternité ne peut exister quand on accuse l’immigré et qu'on se réjouit de déporter des personnes. Car nous défendons une autre vision de la République.
 
Le 6 Mai Il faut virer Sarkozy pour préserver les valeurs républicaines !

Que les urnes du 6 mai deviennent le pavé des barricades pour faire barrage à Sarkozy !

crise-du-capital[1]