COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’INTERSYNDICALE DU GRAND LYON

thumbnailCAU5HINZ

 

1er JOUR DE GREVE POUR LA DEFENSE ET L’AMELIORATION DU SERVICE PUBLIC DANS L’INTERET DES GRANDLYONNAIS ; LE PRESIDENT GERARD COLLOMB CHERCHE LE DURCISSEMENT

Les Syndicats soutenus par les agents qui ont voté majoritairement la grève ce matin 12 mars,sur l’ensemble des sites,ont réaffirmé leurs revendications. 

-Retrait du marché public des ordures ménagères non encore attribué
-Maintien des rondes actuelles en régie sur Lyon et Villeurbanne

La Direction a rencontré à 10h30 une délégation de l’intersyndicale accompagnée d’agents grévistes sur ces revendications. Elle s’est engagée à donner une réponse l’après-midi après avoir rencontré le Président.

Gérard Collomb a fait connaître sa réponse à 16h à l’intersyndicale par le biais d’une délégation de la Direction Générale et de la Propreté :

« Je reste sur les propositions que j’ai formulées vendredi. Je ne peux pas aller au-delà. »

Ceci au moment où se discute le retour en régie de la gestion de l’eau potable du Grand Lyon. Pour sa part, l’intersyndicale maintient les revendications déposées dans le préavis du 12 mars. Ce sont les agents réunis sur les sites de Gerland et Villeurbanne qui décideront de la suite du mouvement demain 13 mars à 5h30.

Communauté Urbaine de Lyon /Grand Lyon

CGT -FNACT/CFTC- CFDT- FO- FA/FPT- UNSA- UGICT/CGT